15 Jan 2017

Latéralité croisée : guide pour les parents

Dans le milieu scolaire, on utilise des termes comme latéralité, latéralité croisée, problème de latéralité et autres expressions similaires liées aux difficultés d’apprentissage. Mais savons-nous réellement ce que c’est et comment cela influence-t-il le rendement scolaire ?

Dans cet article, la neuropsychologue Cristina Martínez de Toda vous explique tout ce que vous devez savoir pour aider vos enfants à développer une bonne latéralité. De plus, nous vous proposons 10 jeux simples à réaliser avec les plus petits, qui aident à prévenir les possibles problèmes de latéralité dans leur développement.

Latéralité croisée

Latéralité croisée. Source : virginiaruiz.es

Qu’est-ce que la latéralité ?

Selon le dictionnaire de psychologie, de Dorsch (1985) :

“La latéralité est la prédominance latérale, l’accentuation latérale dans les structures et les fonctions des organes dupliqués. Cela apparaît le plus clairement pour les mains (…). Mais la latéralité peut également exister pour les yeux, les oreilles, les bras, les jambes, les pieds et dans beaucoup d’autres organes.”

La latéralité est un élément clé dans le développement des enfants, avec une grande incidence sur le rendement scolaire. C’est pourquoi il est nécessaire d’être attentif à cela.

Ainsi, nous pouvons parler de la latéralité comme de la distribution de fonctions entre les deux hémisphères cérébraux, une répartition qui ne se fait d’une manière absolue puisqu’il n’y a pas d’hémisphère prédominant pour tout.

La construction d’une latéralité adéquate est essentielle pour le bon développement de l’enfant dès le plus jeune âge. Aux alentours des 4 ou 5 ans, la préférence devrait déjà être établie. À cet âge nous pouvons déjà réaliser une évaluation de la latéralité, tout en tenant compte que celle-ci est toujours dans un processus de construction, et que le diagnostic ne sera donc pas déterminant. De plus, nous pouvons réaliser une série d’activités (desquelles nous allons parler par la suite) avec nos enfants à la maison afin de favoriser le développement de sa latéralité.

Les problèmes associés à une latéralité croisée sont suffisamment importants pour être pris en compte et pour agir le plus tôt possible. Car si l’on ne dispose pas d’une latéralité bien définie, cela peut être un facteur d’échec scolaire.

Environ 25% des élèves qui souffrent de troubles liés à la latéralité, comprenant les cas d’enfants non-latéralisés, les croisés latéraux et les latéralités contrariées (Ferré, Catalá, Casaprima y Mombiela, 2000).

Différents types de latéralité

Droitier : utilise généralement la main droite pour réaliser les actions. Lorsqu’une personne est droitière, cela est dû à l’existence d’une dominance cérébrale de l’hémisphère gauche.

Gaucher : il s’agit des personnes qui utilisent la main gauche pour faire les choses. Une personne peut être gauchère lorsque les principaux centres de commande se trouvent dans l’hémisphère droit.

Gaucher contrarié : leur côté gauche est le côté dominant, mais ces personnes utilisent le droit à cause de leurs influences sociales et culturelles.

Ambidextre : ces personnes utilisent les deux côtés de leur corps. Il peut exister des difficultés d’apprentissage liées à l’utilisation de l’espace d’écriture ou dans d’autres situations.

Latéralité croisée : différents côtés du corps sont clairement utilisés d’une manière croisée. Par exemple, dans le cas de l’œil droit, l’oreille droite et la main et le pied gauches, il peut s’agir d’une latéralité croisée. Si tout est du côté droit et l’œil est du côté gauche il peut s’agir d’un droitier avec un croisement visuel. Si tout est du côté droit et l’oreille du côté gauche, il s’agit d’un droitier avec un croisement auditif.

Latéralité indéfinie : l’expression de la latéralité indéfinie se réfère à l’utilisation d’un côté du corps ou de l’autre, sans avoir de schéma bien défini et stable. Dans ces cas, l’utilisation d’une main, d’un œil, d’une oreille ou d’un pied n’est pas constant ni n’est totalement différencié.

Fonctions de la latéralité

  1. La latéralité permet l’organisation des références d’orientation spatiale de l’axe, ce qui est basique pour une bonne perception spatiale.
  2. Facilite l’espace de perception
  3. Favorise l’intégration des processus séquentiels, complexes et abstraits.
  4. Exprime le côté du cerveau qui contrôle une fonction, c’est à dire de notre hémisphère cérébral prédominant.
  5. Indique le côté du corps qui est régulé par l’un ou l’autre hémisphère (gauche ou droit).
  6. Est susceptible de souffrir l’influence de l’entourage (comme la latéralité morphologique de la personne, qui peut être altérée).

Quand est-il nécessaire de vous préoccuper pour la latéralité de votre enfant ?

  • Latéralité indéfinie : l’enfant utilise indistinctement les deux mains
  • Changement de main en fonction des activités réalisées : manger avec la main droite et peindre avec la gauche par exemple.
  • Difficultés pour écrire, avec un inversement des lettres ou des numéros
  • Lenteur pour réaliser les tâches scolaires
  • Difficultés de lecture : il existe habituellement des problèmes de lecture-écriture.
  • Problèmes de directionnalité gauche-droite : problèmes de différenciation
  • Dysfonctionnement et problèmes de dyslexie ou autres troubles et difficultés d’apprentissage

Types de latéralité croisée

Il peut y avoir une latéralité croisée :

Latéralité mixte et ambidextre lorsqu’une latéralité non-établie est observée pour un seul côté du corps.

Latéralité croisée lorsque la latéralité est distincte pour les yeux, les oreilles, les mains, les pieds, etc…

Il peut y avoir un croisement des yeux, des oreilles, des mains et des pieds.

Jeux pour encourager le développement de la latéralité à la maison

Un bon développement de la latéralité peut et doit être encourager à la maison. Avec cette série de jeux faciles à réaliser pour lesquels vous n’avez pratiquement pas besoins de préparation vous pouvez aider le bon développement de la latéralité de votre enfant, lui évitant de futurs problèmes comme la latéralité indéfinie ou la latéralité croisée.

Jeu 1 : découvrir les possibilités de mouvement

Les pieds (déchaussés), les mains, le visage, la colonne vertébrale, les hanches, etc… Vous pouvez le réaliser d’une manière individuelle ou en couples, en accompagnant l’enfant.

Jeu 2 : le robot

Votre enfant reçoit des ordres et bouge certaines parties du corps ou réaliser des actions que vous lui indiquez, de la façon dont vous lui indiquez.

Jeu 3 : le chemin

Réaliser avec votre enfant des petites cartes des différentes parties du corps et ensuite construisez à partir de celles-ci un chemin. Chaque carte indique quelle partie du corps il faut appuyer à mesure qu’il parcourt le chemin.

Jeu 4 : la marionnette

Jouer avec le tonus musculaire en cherchant que part une relaxation involontaire les enfants prennent conscience de leurs muscles. Vous pouvez le faire avec ou sans objets.

Jeu 5 : jeux de pression manuelle et modelé

Peut être réaliser avec de la pâte à modeler, avec de la terre, du sable ou de l’argile. On amasse avec une main, et ensuite avec l’autre. Choisissez ce que vous voulez construire ensemble.

Latéralité croisée

Latéralité croisée. Source : etapainfantil.com

Jeu 6 : dessiner

Avec une craie et à l’aide de la main la plus habile il faut dessiner une voiture, un soleil ou un avion. Demandez-lui ensuite d’essayer de faire la même chose avec sa main la moins habile.

Jeu 7 : dans le sable

Dans un parc ou à la plage vous pouvez réaliser beaucoup d’exercices.

–          Avec les pieds déchaussés demandez-lui de faire des dessins dans le sable.

–         Essayez avec un objet tenu dans un pied (crayon, pinceau, bout de bois) de dessiner dans le sable. Qu’il essaye ensuite avec l’autre pied et comparez.

Jeu 8 : modeler

Demandez à votre enfant qu’il “modèle” votre corps comme il le souhaite, c’est à dire qu’il vous laisse dans la posture qu’il souhaite. Il devra ensuite imiter la posture qu’il vous a donné.

Jeu 9 : exercices gauche-droite

Vous pouvez réaliser différents exercices. Par exemple, cachez un objet dans la maison et guidez votre enfant avec des indications gauche ou droite pour la trouver.

Vous pouvez sinon lui demander de vous aider à la cuisine en lui demandant de vous donner différents objets ou ingrédients en lui disant où se trouve tel ou tel objet avec des orientation gauche et droite.

Jeu 10 : réaliser les jeux de 

est un programme basé sur la neuroéducation qui vous permet de réaliser une grande quantité de jeux créés dans le but d’améliorer les capacités cognitives de votre enfant. De plus, vous pourrez pratiquer différents jeux mentaux liés avec le développement d’une bonne latéralité, comme des exercices de coordination ou de perception spatiale.

D’un autre côté,  vous montre un graphique afin de détailler la progression de votre enfant, ce qui vous permet de l’aider plus facilement dans son développement cognitif.

Pour terminer, nous vous laissons une vidéo pour approfondir un peu plus le sujet et pour comprendre comment vous pouvez aider le développement de votre enfant :

[embedded content]

Merci beaucoup de nous avoir lu. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos questions plus bas 🙂

“Source : Cristina Martinez de Toda, psychologue spécialisée en neuropsychologie et en neuroscience appliquée à l’éducation.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

Let’s block ads! (Why?)