18 Jan 2017

Motivation intrinsèque et extrinsèque : la base du comportement humain

Qu’est-ce qui nous pousse à nous comporter de la manière dont nous nous comportons ? Souvent nous nous laissons mener en “inertie” et nous finissons par tomber dans la routine, jour après jour, année après année. Mais quels sont les véritables motifs qui dirigent notre vie dans une direction ou une autre ? Qu’est-ce qui nous motive au moment de prendre une décision ? Patricia Sánchez, psychologue, vous explique ce qu’est la motivation intrinsèque et extrinsèque et vous donne quelques conseils qui peuvent vous aider à améliorer votre motivation et celle de nos proches.

Motivation intrinsèque

Motivation intrinsèque et extrinsèque

La motivation est importante, est pas uniquement lorsque l’on doit procurer un effort : faire quelque chose qui ne nous plait pas afin d’obtenir quelque chose dont nous avons envie par la suite (obtenir son BAC pour pouvoir aller à l’université, réussir ses études universitaires pour pouvoir avoir le métier que l’on souhaite, travailler durement pour pouvoir se payer la maison que l’on souhaite, etc…).

Elle n’est pas non plus seulement utile pour obtenir des choses extraordinaires, par exemple s’entraîner durement et longuement pour arriver au même niveau que Michael Phelps, Usain Bolt ou Paula Radcliffe.

Ce qui nous arrive dans la plupart des cas, c’est que lorsque nous avons de la peine à faire un sacrifice nécessaire pour atteindre notre but, nous nous rappelons de la motivation, car nous pensons que celle-ci faibli. Ce qui se passe en fait est que notre motivation ne faibli pas mais change de direction.

Pour commencer, voici une exemple (afin que cela soit plus clair) : hiver, 7 heures du matin, le réveil sonne… “Déjà ? Mais je viens à peine de m’endormir…”. Vous sortez une main de sous les draps pour éteindre le réveil et vous vous rendez compte qu’il fait très froid. “Houlà, on se les gèlent ce matin !”. Et soudain, la première épreuve du matin : éteindre ou reporter ? Eh bien voilà, à ce moment, la motivation existe déjà.

Qu’est-ce donc ce terme qui est autant présent dans notre vie et qui apparaît dans tout ce que l’on fait ?

Selon la RAE, la motivation est en premier lieu un motif ou une cause. Un autre sens que l’on donne également à la motivation, et qui s’approche plus à ce que nous cherchons, serait un ensemble de facteurs externes et internes qui déterminent en partie les actions d’un individu.

Nous pourrions dire que la motivation est un facteur, qu’il soit intrinsèque ou extrinsèque, qui a la capacité de provoquer, de diriger ou de mettre fin à un comportement, toujours avec un but ou une finalité.

En nous basant sur la théorie du psychologue nord-américain B.F Skinner, nous pouvons dire que la motivation est déterminée par les conséquences de nos comportements. Ainsi, ce que nous obtenons lorsque nous faisons quelque chose est clé pour déterminer notre motivation future à avoir le même comportement.

Le plus probable est que des exemples comme ceux qui suivent nous viennent à l’esprit :

  • Travailler pour obtenir de l’argent.
  • Étudier pour obtenir un emploi.
  • Les bébés qui pleurent pour obtenir de la nourriture ou de l’attention…

Bingo ! C’est juste ! Mais atteindre un objectif n’est pas seulement pour obtenir une récompense mais peut également être travailler pour NE PAS vivre dans la rue, étudier pour NE PAS être au chômage, pleurer pour NE PAS mourir de faim…

En résumé, nous n’orientons pas uniquement notre comportement vers le “plaisir”, mais également pour éviter la “souffrance”. Pourquoi faisons-nous référence à cela ? Parce que bien souvent on l’oublie ! Cher lecteur, armez-vous de courage, asseyez-vous et demandez-vous : combien de choses faites-vous au quotidien pour éviter de la souffrance ? Et combien de choses faites-vous pour obtenir du plaisir ?

Voyons un autre exemple…

“Pffff… aujourd’hui je ne suis motivé à rien faire !”. Si vous vous rappelez avoir dit cela une fois, vous vous équivoquiez ! La motivation est là, elle souhaite vous faire échapper au mal-être (faim, négligence, apathie, fatigue) que vous provoque les tâches que vous aviez en tête afin que vous puissiez faire des choses plus divertissantes et plus plaisantes. Ne vous en faites pas, c’est une bonne nouvelle, car cela signifie que vous n’avez qu’à rediriger votre motivation

Bien, maintenant, de mon côté, en écrivant cet article, que puis-je faire pour que vous, êtres motivés qui êtes derrière votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone portable, oui, vous, continuez votre lecture..?

Il se peut qu’en ce moment je sois en train de m’adresser à un pourcentage d’individu qui tentent d’échapper aux études en lisant quelque chose de plus divertissant à lire. Dans ce cas, il faut que je m’efforce à satisfaire leur besoin ludique. Il y a peut-être un autre pourcentage de personnes qui motivées par le simple fait de lire quelque chose qui leur permet d’acquérir plus de connaissances et de s’enrichir au niveau personnel… Pour vous, il est important que je vous donne des définitions, des données et des informations véridiques et de qualité. Enfin, il y a peut-être d’autre personnes qui cherche une solution pour se motiver… Pour ce groupe, vous trouverez quelques conseils plus loin dans cet article qui vous seront utiles.

Dans tous les cas, vous êtes des personnes tout à fait différentes qui partagent des pensées différentes. Celles-ci vous font ressentir diverses émotions qui vous ont mis en route (au travers d’un comportement identique) pour atteindre un objectif.

Stop ! Revenons un peu en arrière. Plus haut dans cet article nous avons parlé du terme de motivation, en utilisant des exemples et des situations de la vie quotidienne, ce qui nous a permis de comprendre le fonctionnement de ce mécanisme. Bien, à partir de là, les choses vont se compliquer un petit peu…

Car le fait est que cette force qui nous pousse à faire des choses ou non, qui est constante, est assez complexe et est influencée par beaucoup de facteurs.

Différences entre motivation intrinsèque et extrinsèque

La motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque sont deux types différents de motivation. En quoi consiste chacune d’elle ? Qu’est-ce qui nous pousse à atteindre nos objectifs ?

Motivation extrinsèque

Jusqu’ici, nous n’avons que parlé de motivation extrinsèque : Qu’est-ce qui nous pousse à nous réveiller tous les matins ? Pourquoi allons-nous à l’école ou au travail ? Pourquoi faisons-nous des choses qui ne nous plaisent pas ?

La motivation extrinsèque apparaît lorsque nous recevons une récompense externe comme par exemple : de l’argent, de la reconnaissance, un travail désiré, etc… C’est à dire, lorsque notre “motivation” est provoquée par la conséquence sur les autre de notre comportement.

  • Motivation extrinsèque dans l’apprentissage : la motivation extrinsèque est souvent utilisée dans les salles de cours, dans lesquelles les éducateurs se basent sur des récompenses (prix) et des châtiments pour motiver l’apprentissage des élèves en classe. Le désavantage de la motivation extrinsèque dans l’apprentissage est que les élèves ne s’efforcent uniquement avec l’objectif d’obtenir de bonnes notes. Et s’ils ressentent qu’ils ne vont recevoir aucun prix, ils perdent tout de suite leur intérêt pour leur activité.
  • Motivation extrinsèque au travail : la motivation extrinsèque est un des types de motivation professionnelle qui est le plus utilisé. Elle est liée à ce qu’un travailleur peut obtenir ou non. Les augmentations, les opportunités de promotion professionnelle, se sentir valorisé par son entreprise, la reconnaissance des succès, etc…
  • Motivation extrinsèque dans le sport : dans le sport il est assez fréquent d’utilisé une motivation extrinsèque. Nous faisons des efforts pour obtenir un prix matériel (médailles, coupes, points, reconnaissance, applaudissement et argent…).

Motivation intrinsèque

La motivation intrinsèque se produit lorsque la récompense que nous obtenons est interne et personnelle : satisfaction personnelle, estime de soi, etc… C’est à dire que lorsque notre “motivation” est provoquée par les conséquences internes de notre comportement, il s’agit d’une motivation intrinsèque.

Afin que ces différences soient plus claires, nous allons utiliser les mêmes exemples appliqués à la motivation extrinsèque :

  • Motivation intrinsèque dans l’apprentissage : la motivation intrinsèque n’est pas autant utilisée que la motivation extrinsèque dans les salles de classe. Bien que nous ayons vu que beaucoup d’enfants perdent leur intérêt pour les tâches qui n’ont pas de récompenses, il y a quand même un grand nombre d’élèves qui apprennent par plaisir.
  • Motivation intrinsèque au travail : la motivation intrinsèque dans le milieu professionnel se produit lorsque la profession exercée est une vocation. Cela est lié à ce qu’un travailleur peut obtenir intérieurement, ou non. S’améliorer dans notre domaine, devenir plus important dans ce milieu, apprendre, etc…
  • Motivation intrinsèque dans le sport : dans le sport, il est très important d’avoir une bonne motivation intrinsèque. Cela exige beaucoup de sacrifices et d’efforts et parfois c’est grâce à notre amour propre ou à l’envie de dépassement de soi que nous acceptons de les faire.

Quelle est la meilleure motivation ? L’intrinsèque ou l’extrinsèque ?

Nous pourrions nous demander quelle motivation est la meilleure, l’intrinsèque ou l’extrinsèque ? Ce qui est le plus recommandé est de développer un intérêt d’une manière interne, c’est à dire de stimuler la motivation pour faire les choses indépendamment du but que vous poursuivez.

La motivation extrinsèque et la motivation intrinsèque sont très différentes l’une de l’autre, notre devoir est combinè entre les deux d’une telle manière que nous puissions réaliser nos objectifs d’une façon plus productive plus profitable possible.

La motivation intrinsèque dépend de nous-mêmes, car elle nous aide à diriger nos actions afin d’obtenir ce que nous souhaitons, ce qui nous importe et qui nous rendra heureux. Dans ce type de motivation, nos valeurs personnelles et notre efficacité personnelle entrent en jeux, ainsi que le fait de nous démontrer à nous-mêmes de quoi nous sommes capables, que nous pouvons nous fixer des objectifs et les atteindre afin d’obtenir ce que l’on souhaite et que nous puissions être fière de nous-mêmes.

Tout cela ne veut pas dire que la motivation extrinsèque n’est pas importante ou peu utile. Cela ne veut pas non plus dire qu’une personne qui oriente son comportement vers l’obtention d’une récompense soit meilleur ou pire. Au contraire, la motivation extrinsèque nous aide également à grandir et à atteindre nos objectifs. Elle est très positive pour les objectifs à court terme et les petites tâches.

La motivation extrinsèque et intrinsèque sont complémentaires et fonctionnent dans des environnements et des aspects différents. Par exemple, dans le cas de l’évolution, cela n’aurait pas de sens de courir en direction d’une bête qui souhaite nous dévorer pour la caresser afin d’être en accord avec nos principes. La bonne réponse serai de fuir et de survivre, en évitant que la bête nous dévore…

Astuces pour avoir une motivation intrinsèque et extrinsèque adéquate

Voici venu e moment de donner quelques conseils qui permettront aux lecteurs qui sont venu chercher des solutions pour se motiver ou pour motiver un de leur proche d’en trouver. Tout se joue dans le fait qu’il existe plusieurs facteurs qui ont des rôles différents dans la motivation.

En conclusion, il n’y a pas une motivation universelle, ni une clé qui vous assure le succès… Par contre, nous pouvons prendre en compte certains aspects que nous avons vus.

  • Il est très important de vous arrêter pour penser, et pour décider quel type de motivation vous sera plus utile et efficace pour atteindre les buts que vous vous fixez, intrinsèque ou extrinsèque ?
  • Vérifier petit à petit que ce que vous êtes en train de faire vous aide à obtenir ce que vous souhaitez obtenir.
  • Avoir une finalité n’est pas forcément incompatible d’autres finalités, ainsi que nous pouvons avancer par petites étapes afin d’atteindre notre but. Nous savons que maintenir la motivation pendant une longue période pour atteindre ses objectifs peut être difficile, il convient donc de simplifier. Celui qui dit “le mieux lorsque l’on escalade une montagne est de profiter de la vue pendant l’ascension” se réfère exactement à cela. Bien que nous souhaitions arriver en haut du sommet, nous pouvons trouver de la satisfaction pendant le processus d’ascension, rendant celle-ci moins contraignante.
  • Lorsque vous notez que votre motivation s’oriente vers d’autres buts, ne perdez pas le nord. Stop ! Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ? Je sais ce que je veux, ce que je souhaite et ce dont j’ai besoin, que suis-je en train de faire pour y arriver ou pour l’obtenir ? Où me mène le comportement que j’ai ?

Attention, il se peut que vous vous rendiez compte qu’au final cet objectif ne vous motive pas.

Motiver les autres : comment appliquer la motivation extrinsèque ?

Pour ceux qui tentent “d’être” la motivation extrinsèque d’une autre personne, souvenons-nous du plus, plus et encore plus important :

  • La finalité, l’objectif, le but que vous avez doit être d’un certain intérêt pour l’autre personne. Je m’imagine que vous pensez “non, sans blagues !”, n’est-ce pas ? Et bien non. Voici des exemples à ne pas suivre :

    1. Augmenter le salaire d’un joueur de football millionnaire pour le motiver à donner plus sur le terrain.
    2. Parents qui motivent leurs enfants avec de l’argent alors que ceux-ci ne demandent rien d’autre que de l’attention.
    3. Enseignants qui motivent leurs élèves avec des menaces lorsqu’ils n’arrivent pas à faire quelque chose, mais qui ne parle pas des succès.

Ces exemples permettent de souligner qu’il est très important d’emphatiser et de penser que chaque personne est différente, tout comme le sont ses buts et ses objectifs…

  • Soyez simple. Cela n’est pas nécessaire de faire des choses extraordinaires, ou de coûts astronomiques pour motiver une personne.
  • Soyez créatif. La surprise est également un élément motivateur !
  • Si votre enfant aime passer du temps avec vous lorsque vous jouez au piano, laissez-le essayer.
  • Si votre bonheur donne de la force à vos parents pour aller au travail, souriez-lui quand il s’en va !
  • On a posé un lapin à votre ami et celui-ci ne veut pas sortir de chez lui, proposez-lui de faire un chose qu’il a toujours voulu faire.

Pour finir, j’imagine que beaucoup d’entre vous avait des expectatives au début de la lecture de cet article. Et pas seulement, vous aviez certainement des buts ou des objectifs. J’espère avoir contribué à leur réalisation et que cet article vous aura motivé jusqu’au bout de votre lecture. Je vous invite à voir cette vidéo dans laquelle la science de la motivation est abordée. N’oubliez pas d’ajouter les sous-titres en français !

Qu’est-ce qui marche pour vous ? Faites-vous vos activités par motivation extrinsèque ou intrinsèque ? Qu’est-ce qui vous permet d’obtenir de meilleurs résultats ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à raconter votre histoire ou vos anecdotes plus bas. Vous pouvez également nous poser des questions auxquelles nous nous ferons un plaisir de répondre et de pouvoir vous aider à trouver une solution à votre problème.

“Source : Patricia Sánchez Seisdedos, psychologue sanitaire spécialisée en psychologie clinique.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

Let’s block ads! (Why?)